Des fruits et légumes de qualité.

La fraîcheur de nos produits et la proximité de notre assortiment de fruits et légumes sont au cœur de nos préoccupations quotidiennes. C’est pourquoi nous développons en permanence notre offre afin de proposer un assortiment varié qui évolue selon les saisons et qui répond à des exigences de qualité strictes. De plus, notre objectif est de travailler en lien étroit avec les producteurs afin de développer des alternatives écoresponsables à l’utilisation de pesticides. Construire de solides partenariats avec les producteurs nous permet notamment d’assurer une parfaite traçabilité de nos produits. De plus, depuis plusieurs années, Lidl a développé un schéma de traçabilité fiable et efficace qui permet de garantir la transparence quant à l’origine de nos produits et de mettre en valeur les producteurs français.

Plus de 150 fournisseurs partenaires nous font confiance au quotidien dans toute la France

et certains collaborent avec nous depuis plus de 15 ans déjà !

> Lidl France travaille avec plus de 150 fournisseurs français de fruits et légumes

> En fonction des saisons, nous proposons jusqu’à plus de 70% de fruits et légumes d’origine française

> Chaque année,  nous effectuons plus de 6 000 analyses qualité sur nos fruits et légumes

> Nous nous sommes fixés des objectifs encore plus exigeants que la règlementation française en termes de résidus de pesticides

> Nous priorisons les partenariats avec les producteurs possédant la certification Global G.A.P. Ce référentiel de bonnes pratiques agricoles garantit une sécurité maximale de nos fruits et légumes.

 

 

« Notre mission est simple : nous voulons satisfaire les consommateurs en leur proposant des tomates de qualité et de goût.»

Installée dans le Finistère, l’entreprise maraîchère de Guillaume appartient à sa famille depuis quatre générations et c’est désormais lui et son cousin qui sont aux commandes. Longtemps productrice de divers légumes, l’entreprise est désormais membre d’une coopérative spécialisée dans la culture des tomates sous serre. Parmi les variétés de tomates produites par Guillaume, deux sont destinées à être vendues chez Lidl : la Méli Mélo® et la Cocktail, toutes deux cultivées sans pesticides.

L’enjeu principal de la culture sous serre est d’assurer les conditions idéales au processus de photosynthèse des plantes. Il est important de maîtriser les apports en eau et en lumière tout en en ajustant la température. Un moyen de produire des tomates savoureuses, dans le respect du produit et de l’environnement. Dans un souci de production écoresponsable et pour protéger ses cultures, Guillaume a recours à une méthode simple et 100% naturelle : la protection biologique intégrée. Cette méthode consiste à utiliser des insectes dits « auxiliaires ». Ces derniers, une fois implantés dans les serres, vont lutter contre les différents nuisibles et ainsi assurer une  bonne croissance des plants de tomates.

 Sensible aux enjeux écologiques, la coopérative maraichère a également mis en place un système énergétique vertueux : la cogénération. Cette technique consiste à utiliser une seule source d’énergie pour en produire plusieurs. Ainsi, Guillaume transforme le gaz naturel en chaleur, en électricité et en CO2 pour la photosynthèse des plantes. Dans l’exploitation de Guillaume, les tomates cultivées sans pesticides représentent la grande majorité de la production totale et leur proportion ne cesse de croître chaque année. Il est important de noter que toutes les tomates produites chez Guillaume sont cueillies à la main et à maturité. Grâce à ces engagements pour la qualité et l’environnement, Guillaume et ses équipes détiennent la certification GlobalG.A.P  et GRASP qui récompensent les bonnes pratiques agricoles et sociales au sein de l’exploitation. Pour Guillaume, l’essentiel est de proposer aux consommateurs un produit de qualité, goûteux et cultivé sans pesticides provenant d’une entreprise respectueuse de l’environnement et de ses employés.

 

“Les endives demandent quotidiennement énormément d’attention et de travail.”

Lorsque l’on pense à la culture des fruits et légumes, on s’imagine qu’il s’agit de planter une graine, de l’arroser puis de la protéger des parasites avant de finalement pouvoir en cueillir le fruit. Et bien il en va tout autrement avec les endives. La culture de ces dernières est aussi complexe que fascinante. Après 5 à 6 mois de développement dans les champs, les racines et leurs bourgeons sont récoltés en automne, puis stockés dans des chambres frigorifiques. Ces racines sont ensuite replantées dans une salle dite « de pousse ». En se développant, les bourgeons forment les endives.

À Soyecourt, les endives sont cultivées tout au long de l'année. Habituellement, l’endive est récoltée au 21ème jour de pousse mais cette opération est ici réalisée au 14ème jour car c’est à ce moment que le légume est le plus doux, le plus croquant et donc le moins amer. L’endive de 14 jours est un produit breveté par Christophe. La séparation de l’endive et de ses racines est effectuée à la main, tout comme l’emballage. L’ensemble de la production se veut le plus responsable possible : les racines ne sont achetées qu’à des producteurs connus et reconnus pour la qualité de leur travail. Quant aux résidus après épluchage, ils sont transformés en gaz et cette source d’énergie permet de couvrir à l’heure actuelle 60% de la consommation énergétique des installations de l’exploitation. Tous ces facteurs combinés ont valu à Christophe les certifications Global GAP (Référentiel de Bonnes Pratiques Agricoles) et IFS (Référentiel international pour la qualité et sécurité des produits) qui prouvent l’excellence de son travail.

 

« Ce qui fait le succès de nos champignons, c’est leur goût et leur croquant. Il faut dire que chez LOU, nous les cultivons sans traitement chimique. Nos protocoles de culture sont 100% naturel. »

L’essentiel pour LOU, c’est de produire des champignons au goût prononcé et à la texture croquante… Et ils ont relevé ce challenge ! En préférant gérer finement l’humidité de l’air grâce à la vapeur d’eau, le besoin d’arrosage des lits de culture a été considérablement réduit. Les champignons LOU ne sont ainsi pas gorgés d’eau. Quant aux traitements chimiques et autres pesticides ,ils ont été supprimés. Se passer de ces produits est donc possible et c’est justement ce qui fait toute la différence. Chez LOU, les champignons poussent sur un substrat organique pasteurisé. Autrement dit : dans un milieu sain et naturel. Chaque jour, LOU et ses collaborateurs mettent tout leur savoir-faire en pratique. Tous leurs champignons sont cueillis à la main par des opérateurs hautement qualifiés formés pendant près de 6 mois. La manipulation des champignons demande en effet une véritable expertise et une grande délicatesse de par leur fragilité. Ce sont d’ailleurs ces mêmes opérateurs qui confectionnent directement les barquettes en salle de culture.

Enfin, le champignon est souvent cité en référence pour ses bienfaits sur la santé, notamment grâce sa forte teneur en vitamine D qui contribue à renforcer le système immunitaire. Bref, ces champignons ont vraiment tout pour plaire !

 

 « Si un fruit est cultivé de manière responsable, il sera forcément bon.»

Dans les vergers de l’entreprise Jouffruit, pas moins de 9 variétés de pommes sont cultivées, parmi lesquelles 6 peuvent être retrouvées dans les rayons des supermarchés Lidl : Gala, Braeburn, la Granny Smith, la Golden, Joya et la Pink Lady ®. Plus de 60 000 tonnes de pommes sont récoltées chaque année dans ces vergers. Jouffruit est une société écoresponsable, c’est-à-dire que les propriétaires comme les employés veillent à ce que chaque étape de la culture des fruits soit la plus respectueuse de l’environnement possible. Les pommiers fleurissent en avril grâce au pollen transporté par les abeilles dont les ruches sont louées à des apiculteurs et placées dans les vergers à cet effet. Les pommes quant à elles sont cueillies à la main entre août et fin novembre, selon leur variété et leur maturité. Cette dernière est contrôlée en cueillant 30 pommes à différents endroits du verger pour vérifier leur fermeté ainsi que leur teneur en sucre et en amidon. Seules les pommes suffisamment fermes et sucrées sont destinées à être distribuées. Les autres sont utilisées pour la production de concentré et de cidre. L’entreprise détient les certifications IFS et BRC qui confirment sa haute exigence en termes de qualité. Les vergers de la société font l’objet de contrôles au moins une fois par an. Les règles pour obtenir ces certificats sont très strictes et Jouffruit les respectent scrupuleusement. Chaque lot de pommes est rigoureusement contrôlé avant de quitter l’entreprise. Le conditionnement est réalisé sur place et une étiquette doit afficher des informations précises depuis la récolte des pommes jusqu’à leur livraison afin de faciliter le suivi en cas de problème. En distribuant des pommes issues des vergers Jouffruit, nous avons la certitude de vous proposer des fruits sains et savoureux.