INFORMATION À NOTRE CLIENTÈLE

Signe d’information

Attention aux mails et appels frauduleux !

Certains de nos clients sont victimes d’appels téléphoniques ou d’emails frauduleux, émanant de personnes se faisant passer pour des collaborateurs de l’enseigne Lidl.
Lidl n’est en aucun cas à l’origine de ces appels et / ou envoi d’emails.

ous sommes navrés de ces agissements frauduleux et appelons à votre vigilance à l’égard de ces pratiques qui peuvent paraître très réalistes. Vous trouverez ci-après les procédures à suivre si vous êtes confrontés à de tels cas :

Appels frauduleux : l’exemple classique est celui d’un interlocuteur qui annonce que vous avez gagné un bon d’achats et vous incite à rappeler un numéro surtaxé du type 08 XX XX XX XX.

  • Ne rappelez pas le numéro en question
  • Signalez ces agissements sur le site internet www.internet-signalement.gouv.fr. , ou
  • Signalez ces agissements par SMS au 33700 (service de signalement des spams créé par certains opérateurs télécoms en concertation avec le Secrétariat d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, les éditeurs de services et les hébergeurs)

Emails frauduleux (Phishing) : pratique qui prend la forme d'un email semblant provenir de Lidl. Cet email peut par exemple prétexter une récompense ou une remise sous forme de somme d'argent ou de carte cadeau. Ces emails contiennent de fausses informations et visent à récupérer vos données personnelles et bancaires. 

  • Ne répondez pas à ces emails
  • Ne cliquez sur aucun lien
  • N'ouvrez aucune pièce jointe et ne procédez à aucun téléchargement
  • Ne répondez pas à l'enquête, ou à toute forme de sollicitations
  • N'appelez pas les numéros de téléphone indiqués dans ces emails
  • Supprimez ces emails (videz votre corbeille)
  • Signalez ces agissements sur le site internet www.internet-signalement.gouv.fr ou
  • Signalez ces agissements par SMS au 33700 (service de signalement des spams créé par certains opérateurs télécoms en concertation avec le Secrétariat d'Etat chargé de l'Industrie et de la Consommation, les éditeurs de services et les hébergeurs)