Comment organiser un repas de famille sans stress ?

Tout le monde débarque à la maison et vous voulez mettre les petits plats dans les grands ? Mais entre votre mère qui trouve toujours à redire et vos neveux super difficiles, vous redoutez l’ambiance du déjeuner ?

Zen, zen, tout va bien se passer.

Vive les plats à partager

Pourquoi vous obliger à passer des heures en cuisine si vous n’aimez pas ça ? Ou si vous courez déjà après le temps ? Pour régaler tout le monde sans finir sur les rotules, optez pour la simplicité et la convivialité. Ayez le réflexe raclette, fondue savoyarde ou bourguignonne, crêpes party… Les plats à base de pâtes sont généralement rapides à préparer et plaisent au plus grand nombre. Avez-vous déjà testé les lasagnes de courgettes et thon ? Pratiques aussi, les plats qui se préparent la veille et qui sont même meilleurs quand ils sont réchauffés comme le pot-au-feu, le bœuf bourguignon ou la blanquette de veau. Toutes ces préparations étant copieuses, elles vous évitent d’avoir à préparer une entrée. En dessert, des sorbets ou une salade de fruits font parfaitement l’affaire.

Le secret : déléguer

Vous ne voyez pas comment réussir à faire les courses et un brin de ménage tout en cuisinant et en dressant la table ? Répartissez les tâches entre tous les membres de la famille. Le résultat ne sera peut-être pas impeccable, mais demandez aux enfants de passer un coup d’aspirateur et de mettre le couvert. Ils apprécieront de se sentir ainsi responsabilisés. Bousculez aussi les habitudes. Même si c’est généralement monsieur qui remplit le caddie, qui vous dit qu’il n’apprécierait pas de se lancer dans la préparation d’une recette ?

Une table réservée aux enfants

Au quotidien, il est important d’encourager les enfants à goûter à tout, et donc de ne pas leur préparer des plats à part. Mais là, exceptionnellement, lâchez du lest. S’ils sont plusieurs, dressez-leur une petite table rien qu’à eux et servez-leur des croque-monsieur ou une salade de pâtes.

Exercice de relaxation pour détente express

La pression monte ? Isolez-vous quelques instants dans la salle de bains et répétez trois fois ce petit exercice de relaxation qui va aider votre cerveau à lâcher-prise. Prenez une grande inspiration puis bloquez votre souffle. Contractez tous les muscles de votre corps aussi fort que vous le pouvez en ne vous concentrant que sur ça. Relâchez tout en expirant le plus profondément possible et en secouant les bras et les jambes, un peu comme le font les sportifs avant une course.