Grossesse : les aliments et boissons interdits

Quand on est enceinte, la toxoplasmose, la listériose et la salmonellose peuvent avoir des conséquences redoutables sur la santé du fœtus. Tout comme la consommation d’alcool. On fait donc le point sur ce qui est ou non autorisé, dans l’assiette et dans le verre.

Attention au cru et au fumé !

Parce que leur consommation augmente les risques de toxoplasmose, listériose et salmonellose, mieux vaut se passer de certains aliments : la viande crue ou peu cuite, le poisson cru ou fumé, les mollusques crus, les préparations à base d’œufs crus (mousse au chocolat, mayonnaise, etc.) ; la charcuterie type viande fumée ou salée, rillettes, foie gras, pâtés, les fromages au lait cru ou encore le lait non pasteurisé. Attention aussi aux crudités et aux fruits crus quand vous ne pouvez pas vous assurer qu’ils ont été bien lavés.

Zéro alcool

« Peu importe les doses ingérées, la fréquence et le type d’alcool, toutes les boissons alcoolisées doivent être proscrites durant la grossesse », insiste Hélène Yannicopoulos-Alliez, sage-femme. Toutes contiennent de l’éthanol, une molécule qui traverse la barrière placentaire et arrive directement dans l’organisme du fœtus où elle peut causer des dommages irréversibles.

Si vous trouvez l’eau insipide, aromatisez-la avec des tranches d’agrumes ou de concombre, autorisez-vous à l’apéritif une boisson gazeuse sans sucre et sans caféine, un cocktail de fruits ou un smoothie aux légumes.

Bonne nouvelle en revanche : thé et café sont autorisés, dans des quantités évidemment très raisonnables.

Doucement sur les sucres

Attention à ne pas remplacer l’alcool en abusant des sodas et des jus de fruits. « D’une manière générale, surveillez vos apports en sucres provenant des biscuits, des friandises, des desserts lactés… Ils augmentent les risques de prise de poids excessive et de diabète gestationnel, deux facteurs connus de complications pendant la grossesse et au moment de l’accouchement », rappelle Hélène Yannicopoulos-Alliez. Préférez les sucres provenant des pâtes et du riz semi-complets, des légumineuses type lentilles et des fruits frais.

Côté hygiène, redoublez de précautions

1/ Lavez-vous les mains avant et après avoir cuisiné, puis encore une fois avant de passer à table.

2/ Nettoyez plus souvent l’évier, le plan de travail et le réfrigérateur.

3/ Décongelez les aliments au réfrigérateur, pas à température ambiante.

« Toutes les boissons alcoolisées doivent être proscrites durant la grossesse. » Hélène Yannicopoulos-Alliez, sage-femme

Validé par la sage-femme Hélène Yannicopoulos-Alliez.