Comment protéger bébé de la gastro ?

Chez les enfants de moins d’un an, les vomissements et la diarrhée provoqués par la gastro-entérite entraînent un risque de déshydratation pouvant avoir des conséquences graves. Découvrez quels sont les bons réflexes pour limiter la contagion.

 

Éviter les lieux publics lors des épidémies de gastro-entérite

« La plupart des gastro-entérites sont dues aux rotavirus, qui circulent essentiellement en novembre et décembre. Avant l’âge de 5 ans, on estime que 95 % des enfants auront été infectés au moins une fois », explique le Dr Jean-Louis Chabernaud (« Le Grand Livre de mon enfant », éditions Eyrolles). Difficile donc d’y échapper, mais mieux vaut rester informés via les médias et éviter les lieux publics avec les tout-petits en période d’épidémie. Attention aux transports en commun, aux grands magasins, à la salle d’attente du médecin pour l’aîné, etc. Dans la mesure du possible, mieux vaut faire garder bébé à la maison.

Laver les mains et la maison

La gastro-entérite s’attrape par contact direct avec des vomissures et des selles porteuses du virus. On peut également être contaminé en touchant des surfaces infectées sur lesquelles les virus de la gastro peuvent survivre des heures voire des jours. « La meilleure protection est de se laver très régulièrement les mains au savon, notamment en rentrant à la maison, après être allé aux toilettes et après avoir changé bébé, avant de préparer son repas et avant de le nourrir », rappelle le médecin. Il faut également laver régulièrement sa table à langer, ses jouets, les poignées de portes, les interrupteurs, le linge de maison, etc.

Aérer et ne pas trop chauffer

Si l’hygiène est primordiale pour limiter la prolifération des virus, il faut aussi renouveler fréquemment l’air intérieur. Même en plein hiver, il ne faut pas hésiter à aérer 10 minutes matin et soir. « Attention également à maintenir la température ambiante entre 18° et 20° », ajoute le Dr Jean-Louis Chabernaud.

L’allaitement, une protection supplémentaire

Plusieurs études ont montré que les bébés nourris au sein souffraient moins souvent de gastro-entérite. Quand ils la contractent, leurs symptômes sont moins importants et disparaissent plus vite. Voilà pourquoi il est désormais recommandé de poursuivre l’allaitement quand un bébé souffre de gastro-entérite, tout en lui donnant en parallèle des solutés de réhydratation orale.