502 Bad Gateway


nginx

Il n’a jamais faim le matin ? Des idées pour faire petit-déjeuner votre enfant

Pas question de laisser votre petit écolier partir le ventre vide. Le premier repas de la journée est important pour faire le plein d’énergie.

Un petit-déjeuner équilibré

« Le petit-déjeuner est tout aussi important que le déjeuner ou le dîner », rappelle le docteur Brigitte Blond, médecin de la crèche de la résidence maternelle de l’Armée du Salut, auteur de Décoder bébé, un jeu d’enfant ! (Leduc.S). « Les enfants ont besoin de prendre un petit-déjeuner équilibré, composé pour moitié de glucides, le reste de protéines et de lipides. » Votre objectif est donc d’amener votre enfant à manger, pas forcément en grandes quantités, mais de manière à couvrir ses besoins en nutriments.

Une table appétissante

Il boude son bol de lait ? Ajoutez-y une touche chocolatée adaptée à ses besoins. Pour assurer ses apports en calcium, vous pouvez lui proposer un yaourt, un petit-suisse ou du fromage blanc. Sucrez-les avec un peu de miel ou, mieux encore, des morceaux de pommes, de banane, des raisins secs, etc. L’air de rien, il profitera ainsi des vitamines et des fibres des fruits. À défaut, pressez-lui un jus de fruits ou proposez-lui une compote. Côté glucides lents, qui sont indispensables, l’idéal reste le pain avec un peu de beurre et/ou de confiture, voire de fromage à tartiner. Attention aux céréales, elles sont souvent trop grasses et trop sucrées. Rien ne le tente ? Vous pouvez ruser en donnant à ses tartines la forme d’étoiles ou d’ours avec des emporte-pièce avant de les passer au grille-pain. Ou lui préparer un croque-monsieur en faisant réchauffer deux tartines entre lesquelles vous aurez glissé 4 carrés de chocolat noir. Un gâteau au yaourt que vous aurez préparé ensemble la veille au soir peut aussi être une bonne option. Dans tous les cas, n’oubliez pas le verre d’eau pour l’hydratation.

Se lever plus tôt

 « Il est souvent utile de lever les enfants un peu plus tôt pour qu’ils soient bien réveillés au moment de passer à table. Les préparer avant permet également de leur ouvrir l’appétit », explique le docteur Brigitte Blond. « Mais cela implique également de les coucher un peu plus tôt la veille. » Enfin, votre enfant mangera avec d’autant plus de plaisir qu’il le fera assis à vos côtés. Vous aussi prenez le temps de petit-déjeuner, tout le monde sera gagnant.

Le petit-déj détermine l’équilibre alimentaire de la journée

Paradoxalement, un enfant qui ne mange pas assez au lever peut ne pas avoir beaucoup d’appétit au déjeuner. Il risque alors de se rattraper en faisant un gros goûter et de bouder ensuite son dîner. C’est un cercle vicieux.