Mon enfant est amoureux : comment réagir ?

Entre 3 et 6 ans, certains enfants vivent des coups de foudre dont l’intensité n’a rien à envier à celle des adultes. Ces premières expériences du sentiment amoureux sont terriblement attendrissantes, mais aussi très précieuses. Ce qu’il faut savoir pour les accompagner au mieux.

Être amoureux, c’est grandir

Quand les enfants sortent de la phase du complexe d’Œdipe, quand les petites filles comprennent peu à peu qu’elles ne peuvent pas se marier avec leur papa, et les petits garçons, qu’ils ne peuvent pas épouser leur maman, ils s’ouvrent au monde. Ils peuvent commencer à créer de vrais liens d’amitié avec des enfants de leur âge. Quand ils se découvrent des complicités particulières, ils se déclarent amoureux, comme les grands, comme au cinéma. Cette nouvelle forme d’amour leur permet de couper un peu plus le cordon qui les rattache à leurs parents.

Respectez son secret

Si votre enfant parle lui-même de ses sentiments, dites-lui : « je comprends que tu l’aimes beaucoup, c’est super ». Soulagé de savoir qu’il ne vous trahit pas, il vivra plus sereinement cette phase importante pour son épanouissement personnel. Même si vous trouvez cela terriblement mignon, ne racontez pas à d’autres personnes, devant lui, le secret qu’il a bien voulu vous confier. Ne vous épanchez pas non plus sur les réseaux sociaux, encore moins en postant une photo des deux petits amoureux.

Trouvez la juste distance

Attention, s’il est important de respecter son histoire sans la minimiser, pas question non plus de prendre tout cela trop au sérieux. Évitez de vous impliquer, ne lui parlez pas comme à un petit adulte. Oubliez les expressions « petite fiancée » ou « futur mari ». Ne lui demandez jamais s’ils souhaitent se marier, avoir des enfants, il pourrait culpabiliser en cas de rupture. Expliquez-lui aussi que si, dans certains pays, les gens se font des bisous sur la bouche pour se dire bonjour, en France, seuls les adultes amoureux s’embrassent ainsi.

S.O.S premier chagrin d’amour

Votre enfant a un gros coup de cœur pour une copine ou un copain de sa classe, mais ce n’est pas réciproque ? Grâce à votre oreille attentive et à vos câlins, la tristesse due à cet échec sentimental va vite se dissiper. Pour les aider à retrouver confiance en eux, expliquez bien à votre fille ou à votre fils que ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas assez jolis, rigolos ou intelligents, que ce n’est de la faute de personne.