5 astuces pour réussir la culture des petits fruits

Des petits fruits, des petits fruits, encore des petits fruits ! Fans de petits fruits rouges ? Pensez fraisiers mais aussi framboisiers ou groseilliers à grappes ou à maquereau pour embellir votre jardin (et réjouir vos papilles).

Au jardin ou en pot, les fruits rouges promettent des cueillettes gourmandes. Comme ils produisent leur première récolte dès l’année de plantation, ils font le bonheur des impatients ! Désormais, grâce aux conteneurs, vous pouvez les planter toute l’année. Vous avez décidé de vous y mettre cet été ? Veillez à les arroser très régulièrement pour garantir une bonne reprise.

Les fraises ont besoin d’être beaucoup arrosées

Au jardin, dans un endroit ensoleillé, ameublissez la terre et enrichissez-la de compost. Ouvrez des trous en quinconce espacés de 30 cm. Faites tremper 1 heure les mottes dans une bassine d’eau avant de les dépoter et de les planter. Paillez les pieds pour empêcher l’apparition des mauvaises herbes et limiter l’évaporation de l’eau. Arrosez. Les fraisiers se cultivent aussi en pot, pourvu que le fond soit tapissé de billes d’argile et recouvert d’un terreau spécial plantation. Il faut penser à les arroser régulièrement.

Les framboises aiment être en plein soleil

Les framboisiers se plaisent en bordure, contre un mur exposé en plein soleil, le long d’un grillage… Plantez-les en ligne à 30 cm de profondeur et à 60-80 cm de distance, dans une terre enrichie de compost. Les rameaux peuvent atteindre 2 m, aussi pensez à les tuteurer. Sarclez, paillez, arrosez régulièrement et apportez de l’engrais au printemps. Si vous avez choisi des variétés remontantes, à la fin de l’automne ou en hiver, coupez à 10 cm les rameaux qui ont produit des fruits et les branches mortes. Après les dernières récoltes des variétés non remontantes, supprimez les tiges qui ont donné des fruits.

Les groseilles s’adaptent à tous les sols

À grappes ou à maquereau, les groseilliers se plaisent dans tous les sols, mais ne supportent ni chaleur ni sécheresse. Plantez-les à la mi-ombre, espacés de 1,50 à 2 m. Cultivés en buissons, ils fructifient plus régulièrement, mais vous pouvez aussi les conduire sur tige, pour faciliter la cueillette. Pour conserver le maximum de branches fructifères, taillez les arbustes entre la fin de l’automne et le début du printemps.

Comment protéger vos petits fruits des oiseaux ?

Pensez à installer des filets de protection sur vos fruitiers pour les protéger des oiseaux. Mieux encore : optez pour des variétés aux couleurs discrètes ! Les fraisiers « Blanche ananas », « Anablanca » ou « Blanche des bois » déploient des fruits blancs, et les fruits des framboisiers « Sucrée de Metz » ou « Surprise d’automne » sont jaunes !