8 choses à savoir avant d’adopter un chien

Adopter un chien est une décision importante, que l’on ne peut pas prendre à la légère. Afin de choisir au mieux l’animal qui vous accompagnera pendant de nombreuses années, voici 8 choses à savoir sur le meilleur ami de l’homme.

 

1. Un chien vit longtemps

Un chien vit en moyenne quinze ans. Avant d’en adopter un, assurez-vous d’être en mesure de vous en occuper pendant toute cette période.

2. Avoir un chien coûte de l’argent

L'entretien d'un chien a un coût. Les trois quarts de ce budget sont dédiés à l’alimentation, et le reste aux visites chez le vétérinaire, aux accessoires et aux jouets. En cas de maladie ou d’accident, la facture peut augmenter considérablement.

 

Adopter un chien

 

3. Un chien doit être éduqué

Chez les chats, la propreté est innée, mais ce n’est pas le cas chez les chiens… Il faut donc s’armer de patience pour apprendre à votre jeune chiot à être propre.

4. Un chien a besoin de se dépenser

Il est important de choisir la race de votre chien en fonction de votre mode de vie et de vos capacités physiques. Un petit chien peut se contenter d’une courte marche deux fois par jour, quand un plus gros aura besoin d’au moins une heure d’activité (course, lancer de balle, etc.) par jour.

Adopter un chien

5. Un chien doit être toiletté

Un chien peut vite dégager de mauvaises odeurs… Aussi, il est indispensable de le laver avec un shampoing pour chiens, de soigner son pelage, de couper ses griffes et de brosser ses dents régulièrement.

6. Un chien doit être socialisé

Pour éviter qu’un chien ne devienne craintif, anxieux ou agressif, dès son plus jeune âge, il doit être mis en contact avec d’autres chiens et d’autres êtres humains. Alors, à vous les balades au parc !

7. Un chien perd ses poils

Avec un chien, fini la maison hyper clean ! Même si vous le brossez souvent, vous risquez de retrouver des poils partout : sur les tapis, le sol, les vêtements, le canapé, etc.

8. Un chien doit souvent être tenu en laisse

Si la loi française n’interdit pas systématiquement de promener son chien sans laisse en ville, des arrêtés municipaux s’en chargent parfois. Consulter votre mairie pour savoir si votre commune est concernée par un tel arrêté.

À chacun son chien

Choisissez votre chien en fonction de votre mode de vie, mais aussi de votre environnement (petit ou grand appartement, avec ou sans jardin, en ville ou à la campagne, etc.). Ainsi, si votre maison est petite, optez pour un petit chien. Si vous n’êtes pas du genre sportif, évitez les labradors… Par ailleurs, si la patience n’est pas votre fort, préférez un animal adulte et déjà (bien) éduqué à qui vous pourrez donner une seconde chance au sein de votre foyer. Pour cela, allez dans les associations ou SPA qui pourront vous renseigner.