3 étapes pour réussir l’installation d’un chiot à la maison

Vous avez hâte d’accueillir votre animal de compagnie chez vous ? Avez-vous pensé à vous procurer tout ce dont il aura besoin à son arrivée dans sa nouvelle maison pour se sentir bien chez lui ? Accessoires, ambiance… On vous dit tout !

Étape 1 : préparez un coin cosy

Il est vrai que pour un jeune chiot, se retrouver seul avec de parfaits inconnus peut être très anxiogène. Aussi, il aura besoin de toute votre attention pour supporter cette épreuve. À son arrivée à la maison, laissez-le découvrir son nouvel home, sweet home. Réservez-lui un coin rien que pour lui, sûr et au calme. Veillez par exemple à ce qu’il ne soit pas à proximité de poubelles, de produits dangereux, de fils électriques ou de fenêtres… les tentations sont nombreuses. Prévoyez de l’accueillir de préférence pendant vos vacances, lors d’un week-end ou de votre jour de repos.

Étape 2 : achetez les bons accessoires

Dans son nouvel espace, installez un panier et une couverture facile d’entretien, sans oublier un jouet spécialement conçu pour les chiots. « Évitez votre lit ou votre canapé… chacun à sa place », recommandent les experts du site Internet de la Société Protectrice des Animaux (SPA) et ils ont bien raison ! Si vous êtes plutôt niche, pensez à la prendre deux fois plus grande que la taille de votre chien à l’âge adulte et installez à l’intérieur un matelas douillet. « Vous devez installer sa niche au printemps ou en été pour qu'il puisse s'habituer petit à petit et surtout avant que l'hiver n'arrive. Enfin, n'oubliez pas de vous renseigner auprès de votre municipalité sur les lois en vigueur concernant les dimensions imposées aux niches des chiens », précise la SPA.

Votre chiot doit toujours avoir un bol d’eau fraîche et propre à sa disposition. Choisissez-le en inox ou en céramique avec un fond lesté. Si votre chiot est doté de longues oreilles, qui peuvent tremper dans la nourriture et dans l’eau, choisissez une gamelle étroite. Ainsi, il restera au propre et au sec. Judicieux, n’est-ce pas ?

Accueillir un chiot

 

Étape 3 : concoctez une atmosphère apaisante

Si votre chiot est anxieux, utilisez un diffuseur d’apaisement qui disperse dans l'air de l'apaisine canine, « une phéromone d'apaisement qui est habituellement sécrétée par la mère pendant les quelques jours qui suivent la mise bas, pour rassurer ses bébés », indique la SPA.

Jamais sans son collier !

Une fois que votre chiot aura reçu tous ses vaccins, il pourra découvrir le monde extérieur. En attendant, habituez-le à porter son collier et une laisse. Optez pour un collier ajustable en nylon ou en cuir souple, qui peut s’adapter à la taille de votre chien. « Contrôlez régulièrement l’ajustement du collier ; vous serez étonné de la vitesse à laquelle le chiot grandit », ajoute la SPA. On confirme !