Comment réussir son compost ?

Pour fertiliser la terre de vos plantes en pot ou du jardin, lancez-vous dans le compost ! Grâce à cet amendement naturel produit par vos déchets organiques, vous réduisez le volume de vos ordures ménagères, faites des économies et un geste en faveur de l’environnement…

 

Le compost, qu’est-ce que c’est ?

Un engrais biologique obtenu grâce au compostage, un processus de transformation des déchets organiques en présence d'eau et d'oxygène par le biais de micro-organismes. Un bon compost dépend de la bonne combinaison entre l’humidité, l’aération et le rapport carbone / azote.

Le compost, à quoi ça sert ?

Grâce au compost, vous réduisez considérablement le volume de vos déchets ménagers qui, selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), représentent jusqu’à 30 % du poids de notre poubelle. De plus, en faisant votre compost vous-même, non seulement vous réduisez la production de gaz à effet de serre, mais vous faites des économies (puisque vous n’achetez plus d’engrais dans le commerce), et en faites faire à la collectivité (le traitement des déchets coûte cher). C’est ce qu’on appelle du gagnant-gagnant !

Le compost, comment on le produit ?

On peut opter pour le compost en tas, c’est-à-dire entasser ses déchets organiques et les retourner régulièrement pour favoriser le travail des micro-organismes. Une méthode simple mais qui nécessite 2 à 3 m2 de déchets pour atteindre la bonne température et résister aux conditions extérieures. À n’adopter que si on dispose d’un grand terrain où le camoufler : un tas de compost, ce n’est pas vraiment joli ! Le compost en fût permet de se lancer dans le compostage même si on dispose seulement d’un petit jardin ou d’une cour. Mais pour un compost parfait, il est préférable d’opter pour un composteur, spécialement conçu pour favoriser un compostage rapide et efficace. En appartement, à vous le lombricomposteur, une petite boîte hermétique qui abrite des vers de terre friands de déchets végétaux, céréaliers, de coquilles d’œuf, de marc de café, de sachets de thé, de papier, de carton, etc.

Le compost, à quoi ça ressemble ?

Le compost ressemble à de la terre brune, fine et friable. Il dégage une bonne odeur de tourbe ou de terre.

Le compost, qu’est-ce qu’on en fait ?

On le dépose au pied des plantes en pleine terre ou en pot pour favoriser la reprise de la végétation, au printemps mais aussi tout au long de l’année.

Le compostage, c’est possible en ville ?

Désormais, de nombreuses municipalités distribuent gratuitement des composteurs pour les cours d’immeubles et des lombricomposteurs pour les particuliers.