Servir l’apéro avec des tomates cerises ou des radis home made, ou préparer un mojito avec de la menthe élevée sur son balcon, un jeu d’enfants !  Voici quatre règles simplissimes pour créer un potager sur votre balcon et gagner la partie à tous les coups.

 

Règle n° 1 : soyez vigilants sur l’exposition du potager

Avant de vous lancer, vérifiez l'exposition de votre balcon ou de votre terrasse. En effet, la réussite de votre potager dépend en grande partie de son emplacement. Pour des plantations réussies, il doit être à l'abri des vents et bénéficier d'un bon ensoleillement (au moins quatre heures par jour). Regarder ce qui se passe chez vos voisins : ce qui pousse chez eux, devrait se plaire chez vous !

Règle n° 2 : sélectionnez les bonnes plantes

Bien sûr, vous pouvez sortir le grand jeu et réaliser vous-mêmes vos semis, en sélectionnant des variétés à croissance rapide et à maturité précoce – comptez un mois pour croquer de beaux radis et quatre au minimum pour des carottes… Si vous êtes du genre pressé, optez plutôt pour des plants déjà avancés : tomates, oignons,  piments, menthe, thym, basilic, fraisiers, etc. Une douzaine de plants de tomates-cerises sur le balcon, et c’est la promesse d’apéros colorés !

Règle n° 3 : choisissez des contenants adaptés

Pour éviter de passer votre temps à rempoter, dès la plantation, choisissez vos contenants en fonction de la taille qu’atteindront vos plantes à leur maturité. Pour des poireaux, optez pour des jardinières profondes ; pour des petits arbres fruitiers, choisissez de larges bacs ; pour des aromatiques, faites-vous plaisir… Pour faciliter le jardinage, investissez dans des bacs potagers surélevés en aluminium dans lesquels vous pourrez varier les plantes pour composer le mini-potager de vos rêves. Avant de procéder à vos plantations, déposez une couche de billes d’argile dans le fond et garnissez de terre.

Règle n° 4 : soignez l’entretien du potager

Arrosez régulièrement, de préférence tôt le matin ou en fin de journée. Comme pour une plantation en pleine terre, pensez à désherber, à traiter contre les maladies et les invasions d'insectes et à ajouter régulièrement de l’engrais pour booster les cultures. Le tout en mode bio, bien sûr ! Pensez aussi à éclaircir afin d’assurer un espacement minimum entre chaque plante pour qu’elles puissent se développer correctement.

Cultivez vos fraises hors sol !

Votre balcon ou votre terrasse sont trop petits pour multiplier les plantations ? Pensez aux jardinières en suspension pour planter vos fraisiers ! Comme pour vos autres pots, remplissez-les d’une couche de billes d’argiles, puis recouvrez-les d’un terreau « spécial plantation ». Suspendez ces contenants au soleil. Au moment de la floraison, paillez la surface et arrosez peu mais régulièrement. Vous aurez ainsi la certitude de réussir la culture de vos petits fruits !