Nos astuces pour nourrir les oiseaux de son jardin ou de son balcon

Entre mi-novembre et fin mars, les temps sont durs pour les oiseaux. Pour les aider à passer l'hiver sans trop de mal, et les attirer près de vos fenêtres, lancez-vous dans le nourrissage hivernal. Vous verrez, c’est facile !

En cette période de grand froid, la présence d’oiseaux dans notre jardin ou sur nos balcons égaye agréablement nos journées. Pour améliorer leur survie, même si les espèces qui vivent dans nos régions sont adaptées à leur environnement et devraient en principe pouvoir subvenir seules à leurs besoins, dénicher baies, graines ou insectes est plus difficile pour elles en hiver. Ainsi, quand le climat est rude, une mésange peut perdre jusqu’à 10 % de son poids en une seule nuit ! Pour les aider à passer cette période délicate, on peut heureusement leur apporter les graines, les graisses et les fruits nécessaires à leur survie. Attention toutefois à ne pas poursuivre le nourrissage une fois la douceur revenue, au risque de perturber leur comportement et de créer une dépendance…

Quel type de nourriture faut-il donner aux oiseaux ?

Comme nous, quand il fait grand froid, les oiseaux ont besoin d’aliments riches en lipides. Concoctez-leur une pâte molle composée d’ingrédients bio : beurre ou margarine non salés, farine, pommes et poires, graines (tournesol, chanvre, millet, maïs, courges, blé, avoine, orge, etc.) et fruits secs (raisins, pruneaux, amandes, noisettes, etc.). Placez cette mixture dans un filet ou une mangeoire suspendue à un arbre ou à votre balcon.

Filet ou mangeoire ?

Un filet, c’est sympa, mais une mangeoire, qui peut servir de refuge en cas d’intempéries, c’est encore mieux ! Solidement accrochée sur votre fenêtre ou nichée entre les branches d’un arbre et remplie d’une pâte molle riche en lipides, elle fait le bonheur des oiseaux… Pour profiter du spectacle, placez le poste de nourrissage de manière à ce qu'il soit visible depuis une fenêtre ! Veillez à positionner la mangeoire en hauteur, pour éviter d’attirer les chats du quartier. Afin de prévenir la prolifération des maladies – notamment la salmonellose, transmissible par les fientes –, pensez bien sûr à nettoyer la mangeoire régulièrement. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi construire un nichoir à oiseaux, c’est facile !

Que dit la loi ?

L’article L.1311-2 du Code de la santé publique est clair : « Il est interdit de jeter ou de déposer des graines ou nourriture en tous lieux publics pour y attirer les animaux errants, sauvages ou redevenus tels. »

Un régime adéquat

La Ligue de protection des oiseaux (LPO) recommande de ne pas donner aux oiseaux des biscottes, du pain sec, de la noix de coco desséchée ou du riz cru qui peuvent gonfler dans leur estomac et provoquer des troubles digestifs, voire leur mort. Il ne faut pas non plus leur donner du lait, des larves de mouches, des graines de lin ou de ricin, qui sont toxiques.