Plantes d’intérieur : comment les soigner et les faire tenir ?

Réputées antistress et dépolluantes, les plantes vertes permettent de profiter des bienfaits de la nature, même en appartement. Il suffit de choisir les variétés qui conviennent à votre mode de vie, de les installer dans un contenant adéquat et de les arroser convenablement.

 

Choisir les bonnes variétés

Votre salon est peu lumineux ? Optez pour des plantes d’intérieur qui supportent le manque de lumière (ficus, pilea, lierre, etc.). Vous craignez de ne pas avoir la main verte ? À vous les plantes robustes (scindapsus, aloe vera, aspidistra, etc.). Si vous êtes souvent absent, privilégiez les variétés peu gourmandes en eau, comme les succulentes ou les cactus. Dans nos supermarchés, nous proposons un large choix de terrarium pour égayer les pièces de votre maison.

 

Plantes intérieur

 

Trouver le bon emplacement

The place to be ? Un endroit lumineux, à l'abri des courants d'air et éloigné d'une source de chaleur. Difficile de réunir ces trois conditions ? Prenez de la hauteur ! Installez vos plantes vertes devant une fenêtre, sur une étagère ou sur le réfrigérateur.

Rempoter dans un pot en terre cuite

Le plastique, ce n’est pas forcément fantastique (et écologique…). Préférez un contenant en terre cuite, assez grand pour que la plante prenne ses aises. Tapissez-le de billes d’argile avant de le remplir de terreau « spécial plantes vertes ». Rafraîchissez votre plante dans une bassine d’eau, avant de l’installer dans ce nouveau pot tout beau !

Plantes intérieur

Arroser sans excès

Si certaines plantes aiment avoir les pieds dans l’eau (papyrus), en général, elles préfèrent que la terre sèche entre deux arrosages. Afin d’éviter que l’eau ne stagne au fond de la coupelle, bassinez-les dans l’évier et laissez l’eau s’égoutter avant de les remettre à leur place.

Nettoyer les feuilles

Les plantes aussi ont du mal à respirer en présence de poussière. Nettoyez régulièrement le dessus et le dessous des feuilles sous l’eau du robinet ou avec un mélange eau et bière, pour obtenir des feuilles brillantes. Si vous avez choisi des plantes à feuillage duveteux, armez-vous de patience et… d’un pinceau à poils doux !

Ajouter de l’engrais

Dès la fin de l’été, les plantes entrent dans une période de repos végétatif et n’ont plus besoin d’engrais pour s’épanouir. En revanche, au printemps, ajoutez toutes les trois semaines à l’eau d’arrosage un peu d’engrais pour plantes d’intérieur. D’ailleurs, vous pouvez réaliser un compost maison !

Dépollution naturelle

Le saviez-vous ? D’après une étude de la Nasa, les plantes vertes permettraient d’améliorer la qualité de l’air en absorbant les polluants présents dans nos intérieurs (revêtements des sols et des murs, peintures, vernis, etc.). Par un processus de transpiration, la plante émet ensuite de l’oxygène sous forme de vapeur d’eau. Grâce à elle, vous allez pouvoir dépolluer votre intérieur !