La poire : la gourmandise santé de l’automne

Plus sucrée et plus tendre que sa cousine la pomme, dont elle possède les mêmes vertus santé, la poire est aussi un peu plus fragile. Il faut donc la choisir avec soin. Ensuite, il ne reste plus qu’à se régaler. Nature ou cuisinée, elle a vraiment tout bon !

 

La poire : pauvre en calories et riche en saveurs

La Conférence, la Comice, la Passe-Crassane… Quand l’automne pointe son nez, on retrouve sur nos étals une dizaine de variétés de poire. Plus ou moins sucrées, plus ou moins fermes, elles possèdent toutes les mêmes atouts santé : un petit nombre de calories (environ 75 calories/fruit), une forte teneur en eau (85 %) et en fibres (4 %), un grand nombre de vitamines (C, E, B9) et minéraux (potassium, calcium, magnésium). Sans oublier la présence de pectine : en piégeant littéralement le cholestérol dans ses mailles, cette fibre soluble limite son absorption par l’organisme.

 

Comment la choisir ?

Choisissez des poires à la peau lisse et bien tendue, ne présentant aucune trace de choc ou de meurtrissure, avec un pédoncule bien attaché. Pas d’inquiétude si elles sont encore un peu vertes : elles continueront de mûrir chez vous, à température ambiante. Si vous les achetez mûres, consommez-les dans les 2-3 jours. Attention, une fois épluchées ou tranchées, les poires brunissent très vite. Pour préserver leur couleur, arrosez-les de jus de citron.

La poire, reine du sucré-salé

La poire a sa place tout au long du repas. En entrée, elle se marie délicieusement bien avec le fromage. Pour changer des traditionnelles poires au roquefort, testez le Carpaccio de poires gratiné au chèvre. C’est un délice. Plus légères, les salades composées comme la très automnale Salade de chou, châtaignes et poires, sont tout aussi gourmandes. Rôties ou en compote, les poires accompagnent très bien les poissons et les viandes. En dessert, les poires se marient à la perfection avec le chocolat. Pour changer un peu, on peut aussi les associer au sirop d’érable, à la cannelle, au gingembre, à la vanille ou à la verveine. Rien de tel que les herbes aromatiques et les épices pour apporter une touche d’originalité à vos crumbles, vos tartes, vos compotes et vos salades de fruits.

La poire : une origine exotique

Les poires viennent d’Asie centrale où elles étaient déjà cultivées plus de 4000 ans avant notre ère. En France, elles ont été popularisées par le roi Louis XIV qui en était friand et les mangeait avant le fromage, comme c’était alors la coutume.