Les atouts santé des repas de fête

Oubliez la mauvaise réputation des menus de réveillon : les aliments qui tiennent la vedette sur les tables de fête regorgent de bons nutriments.

Les conseils d’une spécialiste pour en tirer le meilleur parti tout en se faisant plaisir.

Le foie gras, riche en vitamines B

 

Riche en vitamine B12 qui intervient dans de nombreuses réactions chimiques de l’organisme et en vitamine B9 qui contribue à la bonne croissance cellulaire, le foie gras apporte aussi du bon cholestérol. « Parce qu’il est tout de même très gras, on le déguste en petites quantités, accompagné de pain complet ou de seigle, moins caloriques que le pain d’épices, les pains aux noix ou aux fruits secs », explique Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste.

 

Le saumon fumé, riche en bonnes graisses

 

« Poisson gras, le saumon fumé apporte des omégas 3 qui protègent le système cardiovasculaire, ainsi que de la vitamine D, qui aide à la consolidation des os et des dents », rappelle Florence Foucaut. Pour l’accompagner, préférez des blinis maison à du pain de mie.

 

Les huîtres, riches en oligoéléments et minéraux

 

L’huître regorge d’oligoéléments et de vitamines indispensables au bon équilibre psychique et émotionnel, ainsi qu’à la vitalité. Une douzaine d’huîtres suffisent à couvrir 60 % des apports journaliers recommandés en fer. Autre atout non négligeable : affichant 100 calories et seulement 3 g de lipides pour une douzaine d’huîtres crues, c’est l’aliment minceur par excellence.

 

Les marrons, riches en fibres

 

Accompagnement traditionnel des viandes de fête, le marronest intéressant sur le plan nutritionnel, car ils est riche enfibres et en phosphore, un minéral indispensable à la bonne santé des dents et des os. « Le marron est un féculent, comme les pommes de terre. Mieux vaut donc le marier avec des champignons », explique Florence Foucaut.

 

La clémentine, riche en vitamine C

 

Rien de tel pour apporter une note rafraîchissante en fin de repas qu’une corbeille de clémentines. « Elles permettent de faire le plein de fibres et de vitamine C, qui contribuent entre autres à la bonne absorption du fer », précise Florence Foucaut. Proposées en même temps que la bûche, elles aident aussi à ne pas se servir une trop grosse part de ce dessert, succulent mais particulièrement riche.