Les secrets d’un petit-déjeuner vitalité

Pour garder la forme, il faut bien penser la composition du petit-déjeuner. Trop sucré, il se solde par des coups de barre et des grignotages qui entraînent... de la fatigue. Heureusement, il existe plein d’options saines et gourmandes pour attaquer la journée du bon pied.

 

Préférez un petit-déjeuner salé

« L’association baguette-confiture-jus d’orange apporte à l’organisme trop de sucre. Résultat : une augmentation puis une diminution brutale de la glycémie dans le sang, avec à la clé fringales et coups de pompe », rappelle Vanessa Lopez, naturopathe, co-auteure de « Ma bible des secrets de naturopathes » (Leduc.S éditions). Mieux vaut du pain complet ou semi-complet légèrement beurré, accompagné de jambon, de poulet, d’œufs, etc. « Attention, il faudra ensuite manger moins d’œufs et de viande dans la journée pour éviter les excès ».

 

Préparez votre muesli maison

Préférez le muesli fait maison. « En n’y mettant que de l’avoine, on évite les mélanges céréaliers qui ralentissent la digestion et donnent une surcharge de travail à l’organisme », explique Vanessa Lopez. Pour sucrer votre préparation, ajoutez-y des oléagineux (noix, noisettes, amandes) et des fruits secs (raisins, bananes, etc.). Une option qui fera du bien non seulement à votre santé mais aussi à votre porte-monnaie.

Écoutez votre corps

Vous n’avez absolument pas faim au réveil ? Plutôt que de vous forcer à avaler quelque chose, glissez dans votre sac un fruit que vous pourrez manger dans la matinée si la faim pointe son nez. Pensez tout de même à boire pour compenser la déshydratation de la nuit, de l’eau et/ou du thé. Si vous aimez le café, réservez-le pour la pause de 10 h-11 h. « Le smoothie peut aussi être une bonne option pour certains. Pour d’autres, il apporte encore trop de sucres. Il faut tester et observer les réactions de son organisme », conseille Vanessa Lopez.

3 minutes de gym pour se réveiller

Pour être en forme dès le saut du lit, testez cet enchaînement inspiré de la gymnastique énergétique chinoise. Debout, les pieds joints, respirez par le ventre. Écartez les pointes de pieds vers l’extérieur puis fléchissez légèrement les genoux en les écartant. Placez les bras devant vous en les arrondissant, les mains à la hauteur du nombril. Imaginez que vous tenez une boule d’énergie et que vous la laissez pénétrer dans votre corps.