Que manger au dîner pour bien dormir ?

Une bonne nuit de sommeil récupérateur, cela se prépare dès la fin de journée. La composition du dîner joue en effet un rôle important sur la qualité de l’endormissement et la survenue des éveils nocturnes.

Dînez tôt pour favoriser l’endormissement

La digestion peut perturber l’endormissement. Quand c’est possible, il est donc préférable de dîner au moins 2 heures avant d’aller au lit. Si vous avez peur d’avoir une fringale vers 22 heures et de grignoter sur le canapé, la bonne idée est alors de couper le repas en deux et de garder le dessert pour la fin de soirée.

Préférez les sucres lents et la viande blanche

Pour dormir d’une traite, il y a deux règles d’or : limiter les graisses et faire la part belle aux glucides lents. Même la nuit, le cerveau a besoin de glucose pour continuer à bien fonctionner. Mais les sucres rapides contenus dans les desserts sucrés peuvent provoquer des réveils répétés. L’idéal ? Le glucose qui provient des légumineuses type lentilles, pois chiches ou haricots secs, des pâtes ou du riz complet, avec des légumes et un peu de protéines. Celles contenues dans la viande blanche sont particulièrement intéressantes car elles favorisent la production de sérotonine, une hormone aux vertus tranquillisantes qui facilite l’endormissement. En dessert, une pomme, une banane ou quelques fruits secs, c’est parfait.

Buvez une tisane ou du lait chaud pour doper la production de sérotonine

C’est connu, pour trouver le sommeil rapidement, mieux vaut éviter le café, le thé, les boissons gazeuses caféinées et les jus de fruits en fin de journée. Attention également à l’alcool, car c’est aussi un excitant qui favorise les éveils nocturnes. Pour terminer son repas sur une note agréable, l’idéal reste une tisane à base de plantes relaxantes type camomille, verveine et tilleul, ou encore un verre de lait chaud. Ce dernier est riche en tryptophane, un acide aminé stimulant également la production de sérotonine. Vous pouvez les accompagner d’un carré de chocolat noir, qui peut avoir un effet apaisant… ou, à l’inverse, stimulant, tout dépend des individus. À tester, donc.

3 conseils en plus pour mieux dormir

- Aérez votre chambre 10 minutes, matin et soir. Maintenez-y une température comprise entre 18° et 20°.

- Essayez de vous coucher et de vous lever à peu près à la même heure tous les jours, y compris le week-end. En cas de nuit trop courte, remplacez la grasse matinée par une sieste.

- Pratiquez régulièrement une activité physique, mais évitez de faire du sport après 19 heures.