Quels aliments consommer cet hiver pour garder la forme ?

Entre le ciel gris et les virus, il n’est pas toujours facile de garder la forme en cette saison. Heureusement, les repas sont l’occasion rêvée de recharger les batteries. À condition de faire les bons choix. Découvrez les meilleurs aliments pour rebooster votre organisme !

 

Des fruits secs : pour chasser la fatigue

C’est vrai, les fruits secs sont particulièrement caloriques, que ce soit les fruits déshydratés (raisin, banane, abricot, figue, etc.) ou les oléagineux (amande, pistache, noisette, noix de cajou, etc.). Pourtant, il serait dommage de bouder ces concentrés de bienfaits nutritionnels. À condition de ne pas manger tout le paquet, votre balance n’y verra que du feu et votre organisme profitera de toutes leurs propriétés. Riches en fer, en potassium et en magnésium, ils vous aideront à lutter contre la fatigue, physique comme intellectuelle, et contre les petits coups de blues.

 

Des agrumes : pour résister aux virus

Une alimentation diversifiée est la clé d’une bonne santé. Mais certains micronutriments sont particulièrement bénéfiques pour renforcer les défenses naturelles.

C’est le cas de la vitamine C, l’une des meilleures amies de notre système immunitaire. Ça tombe bien, les fruits de saison que sont les agrumes en regorgent. Alors pour couvrir vos besoins en vitamine C et dire adieu aux virus hivernaux, mangez au moins une fois par jour un pamplemousse, une orange, deux clémentines ou buvez un verre d’agrumes fraîchement pressés.

Des féculents : pour limiter le grignotage

Pour éviter coups de barre et fringales qui poussent malheureusement plus facilement vers des biscuits que vers une pomme, il est indispensable de manger des féculents matin, midi et soir. Bien entendu, il ne s’agit pas de mettre de la baguette, de la purée et des pâtes carbonara à tous les menus ! Mais de varier les plaisirs afin de profiter de toutes les vertus insoupçonnées de féculents parfois oubliés. Ainsi, le quinoa apporte du fer, surtout s’il est associé au cours du même repas à des légumineuses type lentilles, pois chiche, pois cassés et haricots blancs. Ces féculents sont particulièrement intéressants car ils sont riches en fibres, tout comme les pâtes et le riz semi-complets, nutritionnellement plus intéressants que les pâtes et le riz blancs.

Oui aux gratins et plats en sauce !

Quand les températures chutent, il est naturel d’avoir envie de plats plus consistants. Mais gare à la prise de poids ! La solution ? Pour les préparations en sauce, ne faites pas revenir la viande dans du beurre ou de l’huile, mais faites-la cuire au court-bouillon. Pour la sauce, remplacez le roux (base de sauce traditionnelle avec farine et beurre) par de la maïzena. Enfin, choisissez systématiquement de la crème fraîche à 15 % de matière grasse. Et dans les gratins de pommes de terre, substituez la moitié des féculents par des légumes type courgettes.