Zoom sur le yaourt

Yaourt : quels sont ses bienfaits ?

Le yaourt est riche en ferments lactiques, notamment en Lactobacillus bulgaricus et en Streptococcus thermophilus. Ces « bactéries amies », appelées aussi probiotiques, contribuent au bon équilibre de la flore intestinale qu’elles aident à se protéger contre les « mauvaises bactéries ». Les ferments lactiques sont connus pour avoir un effet bénéfique sur les inflammations de la flore intestinale, responsables des ballonnements et des spasmes. Chouchouter la flore intestinale est aussi une bonne façon de booster son système immunitaire et de se protéger des infections. Pour profiter de tous ces bienfaits, il est conseillé de manger deux yaourts par jour.

Comment le choisir ?

Préférez toujours les yaourts nature, quitte à les sucrer vous-même si leur légère acidité vous déplaît. Il n’est pas forcément nécessaire de partir sur des yaourts « enrichis en » pour profiter de leurs vertus. Même les plus basiques assurent côté nutrition : ils renferment des protéines de bonne qualité, du calcium (165 mg par pot), des vitamines du groupe B, le tout avec une teneur en lipides et en calories très raisonnable (de 50 à 150 calories par pot). Surtout ils contiennent déjà naturellement des probiotiques. Mais attention, pour que les probiotiques tiennent leurs promesses, il ne faut pas consommer le yaourt après sa date limite de consommation. Il peut être mangé sans danger pour la santé pendant encore 15 jours après cette date mais les probiotiques eux n’agiront plus. Il ne faut pas non plus faire cuire le yaourt, les probiotiques sont des organismes vivants et ils ne résistent pas à la chaleur.

Comment le consommer ?

Mélangé à des morceaux de banane, de kiwi ou de pomme et à quelques pétales de céréales, un yaourt constitue un petit-déjeuner complet. Nature ou sucré avec un peu de miel, des vermicelles de chocolat noir, ou encore des raisins secs, il est parfait comme en-cas et en dessert. Les plus jeunes adorent le déguster sous forme de gâteau. Battu avec du sel, du poivre et des herbes fraîches, il assaisonne les salades de concombres ou de pommes de terre. En plus, il se prête à une foule de recettes qui font voyager les papilles, comme les boulettes d’agneau à la harissa, sauce yaourt et naan.

Ne pas confondre avec les desserts lactés

Même s’ils sont proposés dans le même rayon, les desserts lactés ne présentent pas le même intérêt que les yaourts : ils sont le plus souvent dépourvus de ferments lactiques et sont généralement bien plus caloriques. Mieux vaut donc les réserver à des petits plaisirs ponctuels.