Lart de planter des rosiers

Emplacement, distance, mise en terre ou en pot… Suivez nos conseils pour réussir leur plantation et profiter bientôt d’arbustes pimpants !

À quelle période peut-on planter des rosiers ?

Si un rosier peut être planté entre mi-octobre et mi-mai, la période idéale s’étend de novembre à décembre, surtout s’il est planté en sol léger ou dans une bonne terre franche. Surtout, évitez de le planter quand le sol est gelé ou détrempé par des pluies abondantes.

Quel est l’emplacement idéal pour planter des rosiers ?

S’ils résistent bien au froid (jusqu’à - 25°C !), les rosiers ont besoin de soleil pour fleurir. Aussi, plantez-les à un endroit bien ensoleillé et plutôt abrité du vent.

Quelle plantation choisir ?

Il existe deux solutions pour planter vos rosiers : la plantation en pot ou la plantation en pleine terre. Explications.

1. La plantation en pot

Optez pour un contenant de 50 cm minimum de profondeur et de côté. Le pot – en terre, en plastique ou en bois – doit impérativement être doté de trous de drainage. Déposez une couche de 5 à 7 cm de billes d’argile expansée ou de débris de pots en terre cuite au fond. Recouvrez d’un mélange de terre de jardin et de terreau de plantation de bonne qualité. Plantez votre rosier au centre du contenant, avant d’ajouter du mélange terre-terreau. Arrosez abondamment.

2. La plantation en pleine terre

Astuce de jardinier : surtout, ne plantez jamais un nouveau rosier à l’emplacement d’un ancien sans avoir préalablement changé la terre ! Creusez un trou d’environ 50 cm de large et 40 cm de profondeur. Placez au fond du trou un amendement (fumier et algues). Mélangez la terre de votre jardin avec du terreau de plantation. Si vous avez choisi un rosier en pot, bassinez-le afin de réhumidifier ses racines. Si vous avez préféré un rosier à racines nues, coupez-les afin de laisser une longueur de 20 à 25 cm environ. Le rosier en motte, lui, est prêt à planter, et le filet qui protège le système racinaire est généralement biodégradable. Il ne vous reste qu’à praliner les racines pour favoriser leur contact avec le terreau, une fois en terre. Placez le rosier au centre du trou, tassez bien la terre, puis formez une petite butte autour du collet. Arrosez abondamment.

Faut-il respecter une distance entre deux plantations ?

Comptez 50 cm entre deux rosiers à grandes fleurs, à fleurs regroupées ou paysagers. Pour les rosiers tiges, prévoyez au moins 1 m de distance, et 2 à 3 m pour les rosiers grimpants. Ils pourront ainsi bien s’épanouir dans votre jardin.

Que dit le dictionnaire ?

Amendement : Alors qu’un engrais apporte des éléments destinés à nourrir la plante pour favoriser sa croissance, les amendements (minéraux ou organiques), eux, modifient et améliorent l’état physico-chimique du sol et de sa structure.

Bassinage : Trempage de la base d’un pot dans un récipient rempli d’eau.

Butter : Ramener au pied d’une plante, un peu de terre de la périphérie, de telle sorte que la base de la plante soit recouverte d’une butte protectrice.

Praliner : Action de tremper les racines de la plante dans une boue liquide composée de terre et de compost, pour favoriser la reprise de la plante.