Les pouvoirs des fruits rouges sur la santé

Fraises, framboises, cerises, myrtilles… En cette saison, les étals virent au rouge, pour le plus grand bonheur des gourmands. Profitez pleinement de ces baies aussi éphémères que savoureuses : leurs micronutriments sont pleins de bienfaits pour la santé.

Belle peau et jambes légères

« Désaltérants et pauvres en calories, les fruits rouges sont par contre riches en potassium, un minéral indispensable à la bonne contraction musculaire, y compris celle du muscle cardiaque », explique Maxime Mességué, diététicien nutritionniste. « Ils sont également très concentrés en polyphénols, notamment en anthocyanes ». Ces antioxydants protègent les vaisseaux sanguins et améliorent la fluidité sanguine, contribuant ainsi à soulager ce fléau estival que sont les jambes lourdes. Sans oublier que leur richesse en fibres participe à un bon transit intestinal et que leur teneur en vitamine C booste l’immunité et favorise la synthèse de collagène, garantie d’une jolie peau. « Pour qu’ils apportent tous leurs bienfaits, mieux vaut les consommer de saison ».

Les fruits rouges

 

Attention, fruits fragiles

Les fruits rouges se conservent dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant au maximum 2 jours. Pour les déguster dans les meilleures conditions, sortez-les 15 à 30 minutes du réfrigérateur avant de les croquer. Pour les laver sans les abîmer, mettez-les dans une passoire et rincez-les rapidement sous un filet d’eau. Puis séchez-les délicatement entre deux feuilles de sopalin.

Les fruits rouges : le dessert parfait

Quand on veut manger équilibré, rien de tel qu’une poignée de cerises ou de fraises au dessert. Des myrtilles ou des framboises vont sucrer naturellement un fromage blanc. « Dans un bowl granola, les fruits rouges sont parfaits pour faire le plein d’antioxydants et ajouter une touche de fraîcheur au petit-déjeuner », rappelle Maxime Mességué. Simple à préparer, la tarte aux fraises fait toujours son petit effet. Les plus audacieux se lanceront dans la confection de mini éclairs à la framboise.

Riches en goût, pauvres en sucre

Bonne nouvelle, les fruits rouges apportent en moyenne 5 g de sucre pour 100 g de fruit, contre 12 g de sucre aux 100 grammes pour les autres fruits. On peut donc se faire plaisir sans compter, à condition de ne pas les noyer sous le sucre ou la chantilly !