Zoom sur la carotte, un légume à croquer !

Économique, aussi bonne crue que cuite, la carotte est une alliée santé à ne pas négliger. Avec sa petite note sucrée, elle ravit les palais des bébés et des enfants. Elle se prête même très bien à la préparation des desserts. Portrait-robot d’un légume que l’on ne met pas assez souvent au menu.

Des vitamines amies de la peau et de la vision

Côté santé, la carotte est pleine d’atouts. « Sa richesse en vitamine A permet de lutter contre la dégénérescence maculaire liée à l'âge, une maladie oculaire pouvant aboutir à la cécité, et ses pigments améliorent la vision nocturne. Sa belle couleur orange est le signe de présence de bêta-carotène, un antioxydant qui permet de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules de notre peau tout en favorisant la cicatrisation », rappelle William Grosselin, naturopathe-nutritionniste. La carotte est par ailleurs riche en fibres, en vitamines B6, B9, C et en minéraux (fer, cuivre, manganèse, potassium).

Carotte

 

Comment bien choisir et conserver les carottes ?

Choisissez des carottes brillantes, à la couleur intense, avec des fanes bien vertes et vigoureuses. En matière de conservation des aliments, les carottes avec fanes peuvent se garder 2 à 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, voire un peu plus si vous coupez les fanes. Les autres carottes, dites « de garde », commercialisées en automne et en hiver, peuvent se conserver au moins 8 jours dans le bac à légumes.

La carotte : aussi bonne salée que sucrée

Pour ne jamais être à court d’idées au moment de préparer le repas, il faudrait toujours avoir des carottes sous la main. Sous forme de bâtonnets à l’heure de l’apéritif, râpées mélangées avec de la pomme, des olives et des raisins secs en entrée, en purée ou en gratin pour accompagner viandes et poissons, ou encore en gâteau version carrot cake pour terminer en beauté, elles se prêtent à toutes les envies. Vous pouvez même en faire des spaghettis ! Une fois pelées, passez les carottes, dans la longueur, sur une mandoline équipée d’un « peigne ». Pochez-les dans un bouillon de légumes, égouttez-les et parfumez d’huile de sésame ou de sauce soja.

Bon à savoir

On trouve sur les étals des variétés de carottes rouges, jaunes, violettes et orange, mais à l’origine, les carottes étaient blanchâtres. Il faut attendre le XIXe siècle pour qu’elles s’habillent de leurs belles couleurs, suite à des croisements.