Ce navigateur n'est pas pris en charge
Pour afficher correctement le site web, veuillez utiliser l'un des navigateurs suivants.AttentionVeuillez mettre à jour votre navigateur. Si vous poursuivez avec ce navigateur, votre expérience sur notre site risque de ne pas être concluante !
    Brand Navigation
    1. Découvrir Lidl
    2. Nos engagements
    3. Emplois
    4. Immobilier
    5. Facture en ligne
    6. Aide et Service

    Faitouts & cocottes

    69 produits
    Produits affichés 24 / 69 produits

    Pâtes, pommes de terre, soupe ou sauce : le bon récipient de cuisson pour votre plat préféré

    Soupe, ragoût ou pâtes, chaque plat nécessite un récipient adapté, qui permet de réussir plus facilement la préparation et favorise également une cuisson douce, économe en énergie, saine et respectueuse de l’environnement. Vous trouverez chez nous de nombreux faitouts et marmites de qualité - de la casserole à l'autocuiseur en passant par le set complet.


    Quels sont les différents éléments d’une batterie de cuisine ?

    Trois grands types de récipients composent la plupart des batteries de cuisine.


    • Les casseroles : les ustensiles de cuisson de base. Souvent vendues en set de différentes tailles, les casseroles sont reconnaissables à leur manche. Historiquement inamovibles, les manches sont aujourd’hui détachables pour faciliter leur rangement dans votre cuisine.


    • Les poêles : moins profondes que les casseroles, les poêles servent le plus souvent à frire les aliments (d’où leur nom complet de « poêle à frire »). Elles disposent également d’un manche.


    • Les marmites : dépourvues de manches, les marmites possèdent deux anses. En effet, elles sont en général beaucoup plus grandes et servent à cuisiner en grandes quantités. Il est donc plus pratique de porter ce type de récipients à deux mains. C’est dans cette catégorie que se classent les faitouts et les cocottes.


    Quels récipients de cuisson pour ma cuisine ?

    Tous ces éléments existent en différentes tailles, matières. Si vous adorez cuisiner et que vous disposez de la place nécessaire, vous aurez l’embarras du choix. Notamment si vous avez une grande famille et/ou si vous recevez souvent. Si vous venez d’emménager dans un studio pour vos études et que votre budget est limité, vous pourrez opter en premier pour une casserole et une poêle pour vos plats de base… et, bien sûr, un faitout qui, comme son nom l’indique, est un élément polyvalent capable de tout faire !


    Quels sont les types de faitouts, cocottes et récipients de cuisson spécifiques ?

    Il suffit de quelques récipients pour concocter d'innombrables plats, mais gourmets purs et durs, fans de diététique et passionnés de cuisine se trouveront vite limités. Les modèles ci-dessous, parmi de nombreux autres, font de la cuisine un véritable plaisir, même à partir d’ingrédients plus exigeants.


    • Autocuiseur

    Cuisson rapide : la cocotte-minute, miracle d'économie d'énergie, ne nécessite qu'un quart du temps de cuisson habituel. Grâce à sa cuisson douce, nécessitant peu d’eau, l'autocuiseur préserve en outre les précieuses vitamines, minéraux et arômes des légumes, du poisson et de la viande.


    • Bain-marie

    Le bain-marie se caractérise par ses doubles parois, que l’on remplit d’eau, pour éviter que la paroi intérieure ne soit en contact direct avec la plaque de cuisson. Les aliments sensibles à la chaleur comme le lait, le chocolat et autres, peuvent ainsi être réchauffés sans risque de brûlure ni de débordement.


    • Bassine à frites

    Une bassine à frites permet de frire proprement et facilement légumes, poissons, viandes et produits de boulangerie. L'insert de friture en fil métallique laisse s'écouler l'excédent de graisse, tandis que le couvercle évite les éclaboussures chaudes et inesthétiques.


    • Cuiseur avec insert vapeur

    Les cuiseurs avec insert vapeur sont recommandés pour une cuisson des légumes à la vapeur douce, qui préserve minéraux, vitamines et arômes. L'insert évite que les aliments ne restent tremper dans l'eau.


    • Marmite à spaghettis/asperges

    Les casseroles particulièrement hautes avec insert conviennent surtout pour la cuisson d'aliments volumineux, comme les spaghettis ou les asperges. La plupart intègrent des égouttoirs qui facilitent le service.


    Quelle différence entre une marmite, un faitout et une cocotte ?

    La marmite de cuivre : idéale pour les soupes

    Traditionnellement la plus grande et la plus ancienne, c’est elle qui mijote sur les feux de cheminée de nos grand-mères. Elle sert aux soupes, potages et autres ragoûts qui ont besoin de rester au chaud longtemps.


    La cocotte en fonte (ou cocotte-minute) : pour des viandes bien tendres

    Souvent plus petite que les marmites, mais aussi plus lourde, elle sert souvent à faire mijoter des viandes pour les attendrir et les imbiber de sauce. En effet, elle conserve mieux la chaleur et son lourd couvercle empêche l’air et la vapeur de sortir.


    Le faitout en inox : le plus moderne et polyvalent pour les particuliers

    Développé plus récemment, le faitout est un mixte des deux précédents. Il est plus petit, avec une capacité entre 2 et 12 litres, en général, et sert surtout pour la maison. Là où les marmites de cuisines professionnelles peuvent monter facilement jusqu’à 25 litres !


    Acier, aluminium, fonte… en quelle matière acheter mon faitout ?

    Vous avez le choix entre différentes matières, selon que votre récipient sera utilisé dans la cuisine ou à table. Chaque matière détermine les domaines d'application de votre batterie de cuisine.


    Acier inoxydable : un acier résistant à l’eau

    Robuste et résistant aux rayures, l'acier inoxydable possède surtout une conductivité thermique élevée. Une répartition uniforme et rapide de la chaleur permet de gagner du temps et d'obtenir une cuisson optimale.


    Aluminium : le plus léger

    L'aluminium est un matériau très léger et robuste. Équipés d'un revêtement antiadhésif de haute qualité, les récipients en aluminium conviennent surtout pour les sauces.


    Fonte : le plus lourd

    La fonte a largement fait ses preuves. Lourde, elle emmagasine parfaitement la chaleur. Elle est donc parfaite pour rôtir les plats au four ou pour mijoter. Les récipients en fonte conviennent à tous les types de cuisinières


    « Fonte » d'aluminium : la nouvelle matière intermédiaire

    Plus épais que ceux en aluminium traditionnel mais plus légers que la fonte, les récipients en « fonte » d'aluminium présentent une plus grande capacité d'accumulation de chaleur, similaire à celle de la fonte traditionnelle. C’est une matière intermédiaire qui permet donc des usages plus polyvalents.


    Les revêtements antiadhésifs permettent de cuisiner en douceur, avec peu de matières grasses, en évitant que les aliments ne collent ou ne brûlent. Le revêtement céramique se révèle particulièrement robuste et résistant aux rayures. Il est désormais utilisé pour renforcer les plastiques, mais… attention, il est fragile ! Évitez les couverts tranchants dans les récipients qui en sont revêtus.


    Tailles, couvercles … comment choisir ?

    Il existe d’innombrables tailles et formes de récipients, qui peuvent être achetées séparément ou en set de plusieurs pièces. Idéalement, la taille du récipient doit être adaptée à la fois à la quantité d’aliments et à la taille de la plaque de cuisson, afin de ne pas gaspiller d'énergie.


    Les diamètres habituels vont de 16 cm pour les petits modèles à 24 cm ou plus pour les grandes rôtissoires. Les sets sont une solution pratique. En règle générale, ils se composent de plusieurs récipients de différentes tailles, qui s'harmonisent visuellement et sont souvent empilables. Il existe différentes tailles de sets : 2, 4, 5 et 9 pièces ou même 17 pièces. Ils sont composés de récipients pour les pâtes, les légumes et les sauces, de bassines à fritures ainsi que de casseroles à manche et de poêles.


    Un couvercle adapté pour conserver la chaleur

    Les sets sont généralement complétés par des couvercles. Il en existe des plats, arrondis, à pommeau ou à anse courbée. Les couvercles en verre sont particulièrement appréciés pour leur résistance à la chaleur, leur facilité d’entretien et la vue qu’ils permettent sur le plat pendant la cuisson. L'état des aliments peut ainsi être contrôlé sans perte de chaleur ou de liquide. Autres équipements très pratiques pour faciliter la cuisson et la rendre plus sûre : des soupapes à vapeur dans le couvercle, des poignées isolées, une fonction de tamisage au niveau du bec verseur ou une échelle graduée en litres à l’intérieur.


    Comment savoir si des récipients sont adaptés pour une cuisson par induction ?

    L'induction permet d'économiser de l'électricité et de gagner du temps par rapport aux autres types de cuisinières. Sur une table de cuisson en vitrocéramique, la transmission de la chaleur se fait uniquement par rayonnement thermique, tandis que sur une table à induction, la marmite est chauffée grâce à un champ magnétique. Cette induction ne fonctionne toutefois que si son fond est fabriqué dans un matériau ferromagnétique, comme la fonte, l'acier émaillé et le fer forgé. Les récipients en aluminium ou en acier inoxydable ne sont adaptés à l'induction que si leur fond est constitué d’un matériau ferromagnétique, généralement le cuivre, qui répartit la chaleur de manière optimale.